[Management éclairé du confinement] – #2 « La volonté morale »

« Nous sommes en guerre ! » Cette injonction répétée au cours du dernier discours présidentiel doit nous rappeler les caractère exceptionnel et inédit de ce que nous traversons aujourd’hui. Nous sommes en guerre signifie que nous devons combattre un ennemi qui n’est pas seulement un virus dangereux. C’est un mal tout aussi insidieux et invisible que celui de considérer qu’il n’y a rien à faire et que nous devons subir plus qu’agir.

Le Général de Gaulle disait que la force d’une nation résidait dans sa volonté morale. Résister aujourd’hui au fatalisme et à la tentation de laisser couler les choses doit être la colonne vertébrale de notre pensée managériale en période de confinement.

Comme en temps de vraie guerre, le télé-manager doit savoir entretenir le « moral des troupes ». D’abord parce qu’il faudra à un moment ou à un autre repartir pour faire redémarrer la machine économique et déployer une somme colossale d’énergie pour restaurer la prospérité.  Ensuite, parce que la fatigue ou l’ennui psychiques peuvent nous guetter dans une période de confinement. A l’inverse, les hyperactifs et les sur-investis peuvent littéralement s’épuiser pour tromper l’inaction.

 

  • Comment entretenir le moral des troupes ?

La première action est de communiquer. Faites une tournée virtuelle des popotes et organisez des boucles de communication (voir #1 – Le fil du jour).

Ensuite, communiquez avec des contenus POSITIFS. Mobilisez l’énergie créatrice et expliquez la nécessité de trouver des solutions, trouvez un sens dans l’action à court terme ou à long terme – tout ce qui contribue à entretenir le désir de se battre ou à préparer la relève économique après le confinement a, aujourd’hui du sens.

Créez la confiance par la régularité de la communication. Sur le terrain militaire, le chef gagnait la confiance parce qu’il vivait en commun au milieu de ses troupes. Aujourd’hui, entretenez votre leadership par un acte quotidien de présence à distance : un coup de fil, une réunion entre les membres d’un CODIR, une webconférence entre les salariés ou les agents d’une équipe. Animez tout simplement un tour de parole et permettez à chacun de s’exprimer sur ce qu’il pense pouvoir faire afin de contribuer utilement à préparer demain.

Ce faisant, vous entretenez le sentiment d’appartenance professionnelle et vous stimulez le patriotisme vis-à-vis de l’entreprise en redonnant de la perspective. Attention toutefois de veiller à ceux qui en période normale ont tendance au surinvestissement professionnel. En situation d’isolement professionnel, ils pourront avoir tendance à en faire plus que de raison. Marquez un coup d’arrêt et dites-leur de se reposer ce week-end en lisant ou en s’occupant exclusivement de leur famille.

Pour avoir une vision stratégique de l’état moral des troupes, les état majors- DRH ou dirigeants -pourront obtenir une vision claire et précise en lançant un baromètre anonyme, confidentiel et spécifique adapté au contexte qui pourront les renseigner directement sur le degré de vulnérabilité psychologique face à l’incertitude économique, l’organisation en télétravail, le leadership du management à distance. Ils pourront en déduire ainsi les actions adaptées pour agir sur le moral des troupes.

« Entre possible et impossible, deux lettres et un état d’esprit » – De Gaulle

 

Retour au blog

A lire aussi

[Management éclairé du déconfinement] – #3 Télétravail : risque ou opportunité ?

7 mai 2020

[Management éclairé du déconfinement] – #2 Le carré magique de la reprise d’activité

5 mai 2020